L’année est bien relancée, sous le signe de la mixité !

Samedi 15 septembre, le Tiers-Lieux en Bigorre a ouvert grand ses portes et plusieurs centaines de personnes sont venues découvrir la diversité des activités au TLB, dans une ambiance conviviale. Des bébés, des grands-mères, de jeunes séniors, des ados, des actifs,… le public des curieux était lui aussi hétéroclite et représentait bien cette mixité intergénérationnelle, sociale et culturelle, si rare aujourd’hui.

Les connexions se tissaient dans tous les sens, les échanges étaient vifs, sous les parasols et au Café des Possibles, qui ne désemplissait pas.

L’équipe du Tiers-Lieux en Bigorre fut ravie de recevoir la visite constructive de plusieurs élus :
Mr Cazabat, maire de Bagnères de Bigorre ;
Mme Dussert – Peydabay, adjointe à la culture et à la vie associative ;
Mme Darrieutort, élue du Conseil Départemental ;
Mr Brune Président de la Communauté de Commune de Haute-Bigorre et
Mr Sempastous, Député des Haute Pyrénées.
L’association Tiers-Lieux en Bigorre semble avoir gagnée une reconnaissance institutionnelle et trouver une place légitime sur le territoire.

Une équipe de clown a coloré l’après-midi, vétue de bleus de travail pour faire un clin d’oeil aux anciens ouvriers de l’usine Soulé. Des lectures avec un Kamishibai accompagnaient des ateliers Nature, tandis que de jeunes enfants découvraient des instruments de musique. Le Cardan continuait à prolonger la vie des voitures, alors que les Brasseurs ont montré un brassin. Les cours de langues ont bien été prisés, qui peuvent être complétés par des conversations en anglais, en espagnol ou en français au café associatif. Une batterie rythmait les visites, des initiations en danse indienne, flamenco, et ateliers souplesse ont pu donner envie de continuer durant l’année ces pratiques.

Et bien plus encore ! Au TLB, en un même lieu mutualisé, vous pouvez :
– réparer votre véhicule au garage solidaire le Cardan
– commander de la bière , avec un bar et une tireuse des Brasseurs de l’Adour,
– installer votre bureau dans l’espace de co-travail ou aménager votre local professionnel,
– suivre des cours de danse indienne, danse contemporaine, de flamenco, de yoga, d’assouplissement, adbos sans risques, gym sénior, théâtre, chants occitans …
– fabriquer un composteur, emprunter de la vaisselle
– prévoir la construction de sa maison en terre – paille
– créer un bijou en papier
– améliorer son anglais, son espagnol, son français
– connaître les plantes sauvages qui poussent dans le bitume au détours d’une histoire contée
– faire de l’éveil musical avec vos enfants
– expérimenter un film d’animation
– créer des poteries à l’atelier de céramique,
– et enfin, savourer un thé bio.

Il reste de la place, aux différents ateliers, et dans les locaux du TLB pour développer votre pratique professionnelle !

« Ces portes-ouvertes, c’était un bel événement, c’était super vivant ! J’ai vraiment ri avec les clowns et la batterie qui rythmait leur déambulation, un bel exemple de mutualisation. ça donne envie de faire des scènes ouvertes où on mixera encore plus de disciplines ! » Corinne, prof de Kalarypayatt.

«Le TLB, pour moi, c’est un lieu ouvert, qui favorise les rencontres, les échanges de savoirs, de compétences, dans une ambiance chaleureuse, bienveillante et solidaire.» Kary, mélangeuse de thé bio.

 

BOLABO CLOWN au TLB les 14 – 15 – 16 septembre

La compagnie LES BOUCHÈRES propose un BOLABO CLOWN les 14-15-16 septembre au TLB.

Dans la phrase  » le clown est un poète en action » Henry Miller nous dit tout du clown, son décalage, son ridicule assumé, sa poésie.

La compagnie Les Bouchères vous propose de venir vous frotter à l’univers du clown, de trouver le ridicule en vous et de le sublimer!!!

Déroulement:

 – Échauffement corporel (pour se réchauffer tiens!)

 – Jeux de groupe

 – Jeux d’expression

 – Improvisation clown

Horaires:
vendredi 14 septembre : 18h – 21h
samedi 15 septembre : 10h -13h ( pour les personnes qui le souhaitent participation en clown aux journées ouvertes du tiers lieux)
dimanche 16 septembre : 10h -13h /14h30 – 17h30
 
Tarif:
85 € pour les trois jours avec possibilité de paiement fractionné + 5 € adhésion à la Compagnie Les Bouchères
30 € d’acompte qui seront déduits du prix total
Inscription jusqu’au 11septembre, 12 maximum.
 
Adresse du stage:
La câblerie
Tiers lieux
33 Avenue du Général Leclerc
65200 Bagnères-de-Bigorre
 
Contact:
Marie-Jo: 06 71 58 46 16
 
Encadré par:

Amandine Espeut
Comédienne et metteur en scène au sein de la compagnie Dakatchiz. Formation à l’école du Théâtre du Jour à Agen .Expérience professionnelle dans différentes compagnies Guyanaises et pour Pacifique et Cie à Nouméa: jeu de scène, matchs d’impro, théâtre-forums, ateliers réguliers pour les 7-12 ans et stages, workshop in english aux îles Tonga, interventions ponctuelles pour diverses associations…A son retour, elle devient membre de la cie Dakatchiz de manière régulière: vous pouvez la retrouver actuellement dans EleKtre et Eunilde. Elle se spécialise dans l’art du clown depuis 2012 en suivant notamment la pédagogie de  Michel Dallaire et continue sa formation musicale (pratique de la flûte depuis 25 ans et cours de chant).

 

 

Marie-josé Cortes
Elle est tombée dans le clown petite. Elle a attendue quelques années pour enfin se lancer avec enthousiasme dans ce qu’elle a toujours rêvé de faire.  Elle se produit dans différentes compagnies: Les NezBulleuses, Alioka, Sakapunta, Les Bouchères. Elles continue de se former au clown: Bataclown, Compagnie du Passeur, Django Edwards, Gabriel Chames Buendia, Michel Dallaire.
Au plaisir de vous rencontrer!

Espace disponible !

Annonce du bon coin : https://www.leboncoin.fr/bureaux_commerces/1449058166.htm/

Bonjour

Le Tiers Lieux en Bigorre (org) est une association qui met à disposition des espaces mutualisés, favorise l’émergence d’initiatives économiques, sociales, culturelles et environnementales et facilite la mise en réseau d’acteurs du territoire, dans toute leur diversité.

Le TLB offre des espace de travail partagé – coworking – spacieux, lumineux, calme, avec vue sur les montagnes, pour des travailleurs permanents (fixes) ou occasionnels (nomades). La pièce fait 60 m2, avec de grandes fenêtres au sud, les bureaux sont à aménager selon la convenance (mobilier fourni), avec à disposition une salle de réunion, la connexion internet, une imprimante, un coin détente, et en bas un café associatif (frigo, micro-onde, thés, tisanes, café). Le TLB est situé à l’entrée nord de Bagnères de Bigorre, dans la zone Soulé.

Le TLB offre aussi des espaces pour des formations, des stages, de l’artisanat, deux salles d’expression corporelle, un espace privé pour des soins, des massages, de l’accompagnement individuel, de la musique,… Il reste de la place pour créer de grands ateliers… À voir ensemble selon les besoins.

Venez rejoindre les membres du TLB dans un esprit de partage et de coopération. Vous y rencontrerez des architectes, des brasseurs de bières, des profs de yoga, de danse, des artisans, le Repair café,…

Tarif du bureau partagé à aire ouverte (charges comprises)
avec abonnement (150euros /année) : 70 euros par mois
sans abonnement : 90 euros par mois
Location temporaire : 8 euros la journée

N’hésitez pas à nous contacter au 07 69 92 15 23 ; contact@tierslieuxenbigorre.org.

À bientôt

L’équipe du TLB

PLANETARY DANCE

TRAVERSE présente la PLANETARY DANCE

Danse participative
d’Anna Halprin

8 juillet, 18h, Vallon du Salut
derrière le CPIE
Repli en cas d’intempéries: Gymnase Cordier de Bagnères

Danse: Mathide Olivares ( C°ZZZ), Marielle Hocdet & Mathieu Cottin ( C° Process )

Percussions : Laurent Paris

Ateliers : Sophie Abadie, Sandra Angelini, Agnès Forgues, Noémie Pellizzari, Anne Roy.

En partenariat avec Le Parvis scène nationale Tarbes Pyrénées / le Centre culturel Maintenon / l’espace Nimba / le Tiers-Lieux

La Planetary Dance est une danse participative créée par Anna Halprin dans les années 80. “Rituel contemporain” pour une communauté éphémère, elle repose sur un dispositif spatial et rythmique simple permettant à chacun d’y prendre part et de la faire exister. Les participants sont invités à former 3 cercles concentriques via la marche, la course et la danse. Un musicien improvisateur donne la pulsation et soutient ce mouvement collectif.

La transmission est centrale dans la Planetary Dance, elle se déploie donc en plusieurs temps d’ateliers préparatoires qui auront lieu à Bagnères et à Tarbes entre le 26 juin et le 6 juillet. Ces ateliers seront menés par des « ambassadeurs » qui auront eux-mêmes suivi un atelier avec Marielle Hocdet afin de vous transmettre cette danse.

Le 8 juillet tous les participants se retrouveront pour faire exister cette Planetary Dance.

Nous vous proposons de poursuivre cette fin d’après-midi autour d’un repas partagé : amenez nappes et paniers !

Pour participer à la Planetary Dance, profitez d’un atelier préparatoire :

-Le mardi 26 juin, au Tiers Lieux, de 18h à 21h, avec Sandra Angelini 

-Le mercredi 27 juin, au Tiers Lieux de 18h à 21h, avec Anne Roy 

-Le Jeudi 28 juin, aux Ateliers du Parvis, de  18h à 21h, avec Mathilde Olivares

-Le Vendredi 29 juin, au Centre Culturel, de 17h30 à 21h, avec Noémie Pellizzari

-Le samedi 30 juin, au Tiers Lieux, de 17h à 20h, avec Matthieu Cottin

-Le dimanche 1° juillet, à l’Espace Nimba, de 17h à 20h, avec Mathilde Olivares

-Le Mardi 3 juillet, à l’Espace Nimba, de 19h à 22h, avec Sophie Abadie

-Le Mercredi 4 juillet, aux Ateliers du Parvis, de  18h à 21h avec Marielle Hocdet

-Le Vendredi 6 juillet, aux Ateliers du Parvis, de  18h à 21h avec Matthieu Cottin

Chaque atelier, gratuit et ouvert à tous, pourra accueillir une quinzaine de participants, inscrivez vous dans celui de votre choix auprès de l’Office du Tourisme de Bagnères de Bigorre : 05 62 95 50 71

Avec le soutien du Parvis, de la DRAC et de la CCHB.

Ciné Débat Les insoumises (06/06/2018)

Projection du film LES INSOUMISES avec Amnesty International le 6 juin au TLB !

Au nom de la tradition, des milliers de femmes sont chaque jour privées de leurs droits ou violentées. Certaines ont décidé de se rebeller et d’agir pour renverser cette tendance tragique. En Inde, Ranjana refuse l’élimination des filles, tandis qu’au Mali, Kadidia lutte contre l’excision. En Thaïlande, d’autres femmes se mobilisent contre l’esclavage sexuel; en Turquie, contre les crimes d’honneur; en France, contre les violences conjugales. Des combats essentiels menés par des  » Insoumises » à qui ce documentaire rend hommage et donne la parole.